Les manifestations : derniers sursauts d’une minorité d’agités ou début d’un renouveau constructif ?

Une nouvelle manifestation contre la création d’une grande région est s’est tenue aujourd’hui à Strasbourg.  Après Colmar, puis Mulhouse. Les médias régionaux, mais également nationaux, commencent à couvrir ces évènements. Habitant loin de l’Alsace, je me tiens principalement informé par le médium technologique qu’est internet. A force de chercher des informations, sans pour autant avoir fait une analyse précise du phénomène, il me semble que, globalement, les articles ont tendance à marginaliser la mouvance par l’emploi d’un lexique et/ou de quelques informations anodines, mais qui orientent fortement la lecture par leur forte charge péjorative implicite. On cite souvent le parti autonomiste Unser Land. Les journalistes tentent également de faire le tour des organisateurs, et citent souvent la présence de « l’extrême droite », dès fois même juste après avoir évoqué Unser Land.

Tout d’abord, l’extrême droite est quasiment absente des ces manifestations, ou alors très fortement minoritaire. Heureusement !

Il faut savoir, ensuite, que ces manifestations sont d’abord et avant tout le résultat d’une très forte mobilisation citoyenne sur les réseaux sociaux. Plusieurs collectifs en sont à l’origine. Je ne peux les citer tous ici, ni donner les adresses exactes, puisque n’utilisant moi-même pas du tout ce genre d’outils. Mais plusieurs sont d’accès libre, pas besoin d’avoir un compte, et cela permet de se faire une très bonne idée de l’ampleur du phénomène. On peut citer les collectifs Alsaciens réunis, Elsassland, etc.

Deux autres associations culturelles apolitiques d’importance ont appelé à manifester :

Culture et bilinguisme d’Alsace et de Moselle – René Schickele Gesellschaft

Initiative Citoyenne Alsacienne

Les appels émanent donc de regroupements d’individus (réseaux sociaux) ou d’associations culturelles structurées totalement apolitiques.

Le seul parti politique soutenant depuis le début la contestation est :

Unser Land

Certes, ils sont autonomistes et parfois virulents, mais il est quand même à remarquer que c’est la première fois depuis plusieurs décennies qu’émerge un parti en Alsace, défendant l’identité locale, qui ne soit pas d’extrême droite ! Fi du FN et de « Alsace d’abord » qui ont sali la revendication culturelle en Alsace !  Unser Land est politiquement plutôt au centre, à tendances écologistes diront certains, plutôt démocrate-chrétiens, disent-ils eux-mêmes. Bien trop à droite à mon gout, mais ce recentrage est suffisamment signifiant pour être relevé, c’est le signe d’une évolution notable dans la société alsacienne : il n’est plus honteux de dire : « je suis alsacien », ce n’est plus l’expression d’une dérive extrémiste, mais le résultat d’une prise de conscience de la réalité et de la complexité de l’identité alsacienne.

Lors des débats en troisième lecture à l’Assemblée nationale, où quelques élus alsaciens ont tenté une dernière fois de défendre leur région, un élu PS alsacien dont j’ai malheureusement oublié le nom, a fortement dénigré les manifestations précédentes en stigmatisant Unser Land, qui d’après lui était le principal instigateur de ces agitations. De ce fait, il a surtout étalé sa méconnaissance, ou son désintérêt, de l’histoire spécifique des particularités politiques de la région d’une part, et nié l’élan citoyen en cours en le rabaissant à l’agitation d’un parti qualifié exagérément d’extrémiste, d’autre part.

Alors non, ce ne sont pas quelques agitateurs extrémistes qui se replient sur eux-mêmes, mais l’expression d’une conscience forte d’une population qui commence à se dire : en fait, parler alsacien, ce n’est pas honteux… Ou pour citer l’appel de l’ICA : « Nous ne manifestons pas pour la survie de l’Alsace d’hier, mais pour la construction de l’Alsace de demain.« 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s